Infidélité / adultère : un sujet qui conserve différents aspects tabous

  • Plus rien ne semble étonner la société … 
  • Tous les anciens tabous sont systématiquement soumis aux médias et au jugement de la société.
  • L’adultère / l’infidélité fait partie de ces thèmes sulfureux. 
  • Mais ce sujet semble aussi – plus que d’autres – toujours susciter de nombreux débats …

Pourquoi ?

Nous vous proposons ci-dessous quelques pistes de réflexion.

– L’infidélité s’oppose à une vision idéaliste de l’amour.

– Elle s’oppose aux valeurs morales / religieuses / culturelles.

– Elle s’oppose aux principes de la raison qui voudrait que l’on décide de quitter son / sa partenaire plutôt que de le / la tromper.

– Elles repose parfois sur certains aspects d’ordre inconscient / pulsionnel / physiologique.

– Le population / la société semble toujours fascinée par les histoires d’infidélité de personnages médiatiques / célèbres (surtout lorsqu’il s’agit de personnalités à priori haut dessus de tout soupçon / sensées incarner les valeurs morales les plus importantes – exemples : les hommes ou les femmes politiques, les sportifs de haut niveau, les chanteurs engagés etc).

Etc ? …

Les réponses présentées ci-dessus ne sont pas forcément exhaustives.

Aussi …

Nous vous invitons à nos faire part de vos réactions !

N’hésitez pas à poster un commentaire si vous souhaitez apporter d’autres exemples / arguments / suggestions …