Les sites adultères contre la morale ?

Les sites de rencontres extraconjugaux suscitent logiquement des réactions critiques ou en tout cas un certain étonnement.

Est-il moral de proposer des services qui facilitent l’infidélité ?

La morale, on s’en fout ?

Pas tout à fait mais presque …

  • Pas tout à fait :
    – Tous les sites extraconjugaux ne versent pas dans le racolage et la surenchère médiatique.
    – Les sites extraconjugaux répondent à des besoins bien réels. Il arrive que certaines personnes décident, à un moment donné, de « tromper » leur conjoint.
  • Mais presque :
    – Certains sites n’hésitent pas à jouer sur les leviers marketing (buzz, campagne publicitaires) pour accroître leur notoriété.

La société évolue …

Oui, cela ne fait pas de doute !

L’émergence de sites pour faire des rencontres infidèles arrive dans un contexte social marqué par de profondes mutations.

Les relations hommes / femmes ont considérablement évolué au cours des dernières décennies. La société est de plus en plus marquée par l’individualisme, l’effacement de l’image du couple (cf le nombre élevé de divorces), la recherche de satisfactions immédiates, toujours plus intenses …

Discussion

La société évolue mais l’infidélité est loin d’être un phénomène nouveau.

Ce genre de comportement traverse les siècles et les cultures.

Il est aujourd’hui plus visible, mais il a toujours existé.

Certains trouveront ce genre de constat plutôt triste / choquant …

Faut-il pour autant (à nouveau ?) défendre les valeurs classiques du couple pour revenir à des pratiques plus morales ?

Les différentes formes conjugales ne peuvent-elles pas coexister les unes avec les autres ?