Les médias attirés par les histoires d’infidélités : pourquoi ?

Pourquoi certains médias (journaux d’actualités reconnus, radios, télés, sites extraconjugaux) se font-ils les relais des histoires d’infidélité de telle ou telle personne particulièrement médiatisée (Exemples : François Mitterrand, VGE, Jacques Chirac, DSK ou encore François Hollande qui ont marqué l’histoire politique française) ?

Voici une série de réponses courantes à cette question !

  • Parce qu’il faut bien que les médias parlent de quelque chose.
  • Parce que le sujet de l’infidélité concerne un nombre considérable de personnes ! Les histoires d’infidélités sont somme toute assez banales … Selon les dernières études officielles, près d’un couple sur trois serait un jour ou l’autre confronté à ce type de problématique …
  • Parce que ce les dépenses affectées aux services de la première dame sont financés par les impôts et concernent donc l’opinion publique – même si les frais affectés à cette charge représentent une goûte d’eau en comparaison des autres frais publics notoirement reconnus comme des frais inutiles.
  • Parce qu’il ne faut pas avoir de tabous dans une société qui prône une plus grande transparence / responsabilité des entreprises, des associations, des politiques, des individus …
  • Parce que ce sujet expose parfois des personnalités à priori au-dessus de tous soupçons. Il surprend et intrigue particulièrement l’intérêt de tout un éventail d’acteurs de l’opinion publique.
  • Parce que ce sujet a toujours été vendeur – synonyme de plus de chiffre d’affaire (revenus dérivés de la vente de journaux / magazines papiers, d’impressions d’espaces publicitaires, d’abonnements etc). Il réunit en général plusieurs éléments propres aux affaires qui font scandale ! Amour, Gloire, Argent, Sexe …