La presse féminine infidèle à ses valeurs ?

La presse féminine publie de plus en plus d’articles sur le thème de l’infidélité …

Une part non négligeable de ces articles véhicule une vision décomplexée (voir hyper-décomplexée) de l’infidélité.

Mais – comble pour un site dédié à l’infidélité – il nous semble que certains de ces articles vont trop loin …

Pourquoi ?

Voici quelques éléments de réponse …

Une vision débridée de l’infidélité …

Certains articles sont rédigés de manière sérieuse.

Mais d’autres sont plus légers, avec des titres sans équivoque et même parfois surprenants.

Quelques exemples particulièrement frappants …

Dans le magazine Elle : « 40 ans : quel amant ?« 

Le magazine « Elle » publie régulièrement de nouveaux articles sur l’infidélité. L’un de ces articles a particulièrement retenu notre attention. L’article en question porte le titre suivant : « 40 ans : quel amant ? »

Cet article présente l’adultère comme un acte « ultra-tentant » et qui n’aurait que des avantages. L’article n’évoque aucun rappel sur les risques / conséquences de ce genre de comportement.

Les hommes amants sont en outre présentés de manière caricaturale et comme de simples marchandises.

Extraits choisis :

  • « A ce stade-là, prendre un amant de quinze ou vingt ans plus jeune que nous, c’est quasi un acte de patriotisme militant ».
  • « Moins cher que le it bag, plus efficace que le Botox, il y a l’amant ! Sélection du marché ».
  • « Qu’est-ce que ça va nous apporter ? Un coup de fouet aussi revigorant pour le teint que […] les principes actifs d’une crème boostant l’énergie cellulaire ».
  • « Même si on a voté Hollande, prendre un amant de l’autre bord peut se révéler une expérience mi-périlleuse, mi-excitante, à mi-chemin entre le saut à l’élastique et la conduite sans éthylotest ».

Bref, arrêtons là les frais. Comme vous pouvez le constater, le niveau des arguments mis en avant sur le site féminin ne vol pas haut …

La plupart sont farfelus, voir totalement superficiels.

Dans le magazine Marie-Claire : « Avoir un amant : comment devient-on une femme infidèle ? »

devenir-infideleLe discours est ici aussi assez décomplexé. Tromper serait tendance, chic, à la mode. L’infidélité représenterait l’ultime liberté de la femme.

Exemples :

  • La question posée dans le chapeau de l’article ne vous demande pas s’il faut prendre un amant, mais bien de savoir s’il faut-il prendre un amant d’un soir ou un amant régulier ?
  • De même, avec le paragraphe  »Avoir un amant ou des amants ? ».
  • Un peu plus loin encore, l’article propose des conseils pour savoir où trouver un amant …

Dans le magazine Glamour : « 10 commandements de la femme infidèle ».

commandementsLe magazine Glamour est à l’origine un site assez … glamour.

Mais on est loin de cette image avec un article qui propose 10 commandements pour bien mener une double vie.

L’article donne des astuces précises pour éviter de se faire prendre.

Exemples :

  • Verrouiller ses accès web / mobile.
  • Effacer ses traces de surf.
  • Utiliser d’autres noms / identités.
  • Profiter de ses déplacements pour retrouver son amant etc …

Un retour à plus de responsabilité / sérieux s’impose !

Si les arguments développés dans certains magazines féminins peuvent parfois prêter à sourire / paraître superflue, il n’est pas impossible de penser que cette rhétorique puisse donner des idées d’infidélité à certaines femmes (pas forcément pour de bonnes raisons).

Et il nous semble au final qu’une telle approche dessert plus l’image des femmes qu’elle ne la valorise.

Pour notre part …

Notre démarche :

  • Ne vise pas à inciter à tout prix à l’infidélité.
  • Mais simplement à proposer un espace de rencontre adapté et sans préjugés.

Nous essayons :

  • De proposer une vision dépassionnée de l’infidélité.
  • De mieux comprendre ce phénomène.

– Avec des articles de fonds et documentés.