Internet : nouvel horizon des infidèles

Dans la société traditionnelle – du 18 / 19 / début du 20eme siècle -, tout le monde connaissait son voisin. L’horizon des relations sociales se limitait essentiellement (pour le plus grand nombre) à des relations limités au village / cercle géographique.

Secrets de famille, héritages … Liaisons adultères, enfants illégitimes …

Tout le monde savait tout sur tout le monde ou presque ! …

Mais ce cadre s’est progressivement effacé …

  • Les choses ont dans un premier temps changé avec l’accès croissant aux moyens de transport (trains, bus, voitures etc). Les distances permettaient souvent d’échapper au contrôle social de ses proches et d’agir selon ses envies, en toute indépendance et en toute liberté.
  • L’exode rural / la concentration des populations dans de grandes villes / agglomérations a également joué un rôle. Les contrôles sociaux sont bien moins contraignants dans les grandes villes. Il est en outre plus facile de s’accorder quelques écarts / plaisirs lorsque l’on est loin de son domicile / son village d’origine …
  • L’arrivée du web / la démocratisation de l’accès à internet marque une nouvelle rupture importante.
  • L’anonymat est décuplé sur internet. Les moyens de camoufler son identité sont divers et variés : spoufing d’adresse IP, installation de logiciels espions sur son PC ou sur le mobile de son partenaire … C’est le sempiternel jeu du chat et de la souris. Les moyens de coercition et les moyens de contourner ces limites évoluent sans cesse, assurant autant de solutions pur garantir des espaces de discussion privés et anonymes.